Le fonctionnement de la construction HQE

Le fonctionnement de la construction HQE

Le souhait de préserver l'environnement a donné naissance à de nombreuses normes dans divers secteurs d'activité, dont celui de la construction. HQE est le sigle pour Haute Qualité Environnementale. C'est une étiquette qui est accordée aux habitats qui sont conformes à l'éthique écologique, en respectant un certain nombre de critères précis. Une construction qui suit les normes HQE est conçue pour améliorer la relation du logement avec la nature. Il est essentiel de garder en tête que les matériaux et méthodes employées pour effectuer les travaux respectent l'environnement. Ce seront donc les deux principales caractéristiques de l'édifice, avec une haute performance énergétique.

L'impact du logement sur l'environnement

En premier lieu, il est capital de notifier que si une construction est labellisée HQE, ce n'est seulement pas à cause de la qualité du produit fini. En effet, les critères pour acquérir un tel titre commencent à être pris en compte dès le commencement des travaux. La conception doit, dès le départ et au cours des travaux, avoir un impact positif sur son environnement. Cela implique de commencer la limitation de l'émission de gaz à effet de serre et l'utilisation de matériaux propres. Les moyens de disposer des déchets et autres résidus du chantier doivent aussi être conformes aux règlementations en vigueur. D'autres facteurs peuvent cependant avoir des conséquences néfastes sur l'environnement comme l'existence de nombreuses formes de pollution. Le dérangement sonore une fois les travaux entamés doivent être minimisés, pendant la réalisation des travaux, afin d'aboutir à la certification Haute Qualité Environnementale. 

Les matériaux et les méthodes de construction 



Comme on l'a évoqué un peu plus haut, il est aussi primordial d'utiliser des matériaux qui répondent déjà aux normes HQE. Cela ne servirait évidemment à rien de réaliser des projets de construction tout en voulant préserver la nature dans le cas où les matériaux utilisés ne respectent même pas l'environnement. Il existe donc des matériaux adéquats pour la réalisation de telles constructions et d'autres qui ne le sont pas. Pour faire la différence entre ces deux catégories de matériaux, il faut recourir à des labels spécialisés dans le domaine. Ce que ces labels doivent certifier c'est que les matériaux sont bien évidemment conformes à la préservation de la nature. Les matériaux pour la réalisation de logements à haute qualité environnementale doivent donc répondre à divers critères très stricts. Il est important que la matière première soit traçable et bien évidemment recyclable, mais même après avoir été recyclé, la traçabilité du matériau doit toujours être visible. Les moyens nécessaires qui sont mis en œuvre pour la réalisation du projet doivent aussi être certifiés par des labels qui attestent que les méthodes utilisées suivent les préceptes du respect de notre environnement. 

 

Les articles

Astuces pour maîtriser la performance énergétique de votre logement

Les particuliers se voient proposer des aides financières pour améliorer la performance énergétique de leurs logements. La liste de ces aides...

Le principe de bâtiment HQE ?

Il est primordial de connaitre la signification de HQE. C'est en fait l'acronyme pour haute qualité environnementale, c'est un label qui porte...

Qu'est-ce que la haute qualité environnementale ?

Les préoccupations sur le réchauffement climatique ont conduit nos dirigeants à prendre des mesures pour protéger la planète. En d'autres termes,...